Équipe Rocky-Mountain/Procycle

Semaine du 30 juillet au 7 août 2005




31 juillet 2005: Un beau long parcours
Cyclosportive, 150 km

Voici la liste des cyclistes de l'équipe qui étaient présents à cette course:
Robert Morin : Travailleur chez Procycle, 3e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)
Bernard Larivière : Travailleur chez Matiss, 1ère année de compétition; catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)


Les coureurs de l'équipe Rocky-Mountain/Procycle ont trouvé ce parcours passablement long et difficile. La montée de plus de 3 kilomètres dans le secteur de Abercorn leur a grugé beaucoup d'énergie. C'est d'ailleurs là que Bernard et Robert ont été séparés. C'est là aussi que les cyclistes partis en échappée assurèrent leur avance et leur position. Ces derniers arrivèrent avec 5 minutes d'avance sur leurs 20 poursuivants. Robert Morin est arrivé dans ce second groupe, prenant la sixième position au sprint. Quant à Bernard, il est arrivé dans le troisième groupe, 10 minutes après les vainqueurs; son groupe comptait 13 cyclistes.

L'épreuve du 31 juillet fut difficile pour les coureurs beaucerons. Bernard dut franchir le fil d'arrivée sous la menace constante des crampes aux cuisses. Robert a quant à lui été déçu du comportement du peloton qui refusait de tenter le raccordement avec l'échappée. Refusant de travailler seul pour le groupe, il dut se résigner à subir ce retard important. Selon lui, il n'aurait pu, de toutes façons, rattraper seul les deux lapins qui gambadaient seuls devant.

Rappelons que cette course prenait son départ à Bromont et y retournait après avoir amené les quelque 225 cyclistes près de Lac Brome, mont Orford, St-Benoit-du-Lac, Sutton et Cowansville.

Patrick Allaire, ptre



Synthèse de résultats de l'équipe:

Temps Vit. moy. Classement
Robert Morin 3h50:17 39,2 km/h 8e au gén.
Bernard Larivière 3h55:16 38,3 km/h 31e au gén.



Trajet de la course: 1 tour

Données climatiques de Sherbrooke
Résultats officiels


2 août 2005: Un circuit vallonnée qui sème l'indécision
Contre-la-montre individuel, 12 km

Voici la liste des cyclistes de l'équipe qui étaient présents à cette course:
Robert Morin : Travailleur chez Procycle, 3e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)
Jean-Marc Dulac : Travailleur chez Victor Innovatex, 1ère année de compétition; catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)
Bernard Larivière : Travailleur chez Matiss, 1ère année de compétition; catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)
Patrick Allaire : Prêtre pour la paroisse de L'Assomption; 1ère année de compétition, catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)


À la limite entre le circuit de montagne et le contre-la-montre classique, l'épreuve du jour a mis plusieurs coureurs dans l'embarras quant au choix du vélo. La course était tenue dans les limites municipales de Sainte-Brigitte-de-Laval, au Nord-Est de Québec. C'est un secteur montagneux boisé, près de la rivière Montmorency.

Parmi les coureurs, pour affronter les côtes, certains optèrent pour la monture spécialisée des épreuves contre la montre (c'est le cas de Robert et de Jean-Marc). D'autres optèrent pour leur monture de course et d'entraînement (Bernard et Patrick). Chez l'ensemble des coureurs, le choix était partagé. Environ 50% des participants choisirent leur vélo de course. Lors de notre préparation, nous tentions de voir les choix faits par les coureurs en échauffement. Presqu'à chaque fois, si deux coureurs pédalaient ensemble, il y avait une monture de chaque type. Dans le cas de Robert, la sélection finale fut faite à quelques minutes du départ. Après avoir visité une partie du trajet avec son vélo de course, il changea et courut sur son vélo spécialisé dans les courses contre la montre. Ce dernier présente les caractéristiques suivantes: selle plus élevée, guidon plus bas, ce qui donne une position plus fortement inclinée vers l'avant. Le guidon comporte un appui pour les avant-bras, permettant à l'oeil de voir un cycliste couché sur sa monture.

Le parcours du jour était très sélectif. Le premier kilomètre comptait une descente suivie d'une montée. Deux descentes suivaient et préparaient à au passage des 4 derniers kilomètres, marqués surtout par la montée. Seul le virage (au km 3) de la rue Ste-Brigitte à la rue LaBranche se faisait au pied d'une brève descente. Après ce passage quelque peu ensablé c'était l'ascension jusqu'au point de revirement. Le travail des signaleurs fut fort apprécié, ceux-ci fermant la circulation au coin de rues Ste-Brigitte et La Branche de façon à permettre aux cyclistes de virer sans ralentir.

Les coureurs de l'équipe Rocky-Mountain/Procycle ont assez bien fait. Seul Robert obtint une médaille (2e position) dans sa catégorie. Jean-Marc et Patrick sont entrés dans des délais qui correspondent à leur force. Bernard était déçu de sa performance. Dans son cas comme dans celui de Robert, la course du dimanche 31 juillet à Bromont a pu jouer, car - comme on sait - les effets d'un tel effort se font souvent sentir le sur-lendemain (mardi).

Patrick Allaire, ptre



Synthèse de résultats de l'équipe:

Temps Vit. moy. Classement
Robert Morin 0h18:47 38,3 km/h 6e au gén.
2e Maître B
Jean-Marc Dulac 0h19:19 37,3 km/h 10e au gén.
4e Maître A
Patrick Allaire 0h19:47 36,4 km/h 11e au gén.
5e Maître A
Bernard Larivière 0h20:35 35,0 km/h 15e au gén.
6e Maître A



Trajet de la course: Aller-retour

Données climatiques de Québec
Résultats officiels




Merci à tous nos commanditaires: Rocky Mountain - Procycle, Victor Innovatex, Novalux, le Cardio Gym, Matiss, Huiles M.R.G. Drouin, Nettoyeur Chatel, La fabrique de l'Assomption, Informatique BMV, Chaussures Cameron, Coca-Cola.


Éclaireur/Progrès, 12 août 2005, page 18

Agrandir le texte





Accueil
   26 juillet    9 août    Autres courses
Portrait d'équipe