Équipe Rocky-Mountain/Procycle

Rapport de course




16 mai : Slalom entre les trous, les Rocky sont forts
Route (réigional), 54 km
Ville de départ: Saint-Narcisse

Voici la liste des cyclistes de l'équipe qui étaient présents à cette course:
Robert Morin : Travailleur chez Procycle, 4e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)
Bernard Larivière : Travailleur chez Matiss, 2e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)
Jean-Marc Dulac : Travailleur chez Victor Innovatex, 2e année de compétition; catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)
François Veilleux : Enseignant à l`école de la Trinité 1ère année de compétition; catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)
Patrick Allaire : Prêtre pour la paroisse de L`Assomption; 2e année de compétition, catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)
Sylvain Lagrange : Travailleur chez Manac, 10e année de compétition; catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)


La pluie annonçait la loi de la prudence - comme il y a deux semaines au critérium - mais c'est la mauvaise qualité de la chaussée qui détermina le comportement des coureurs. La course d'aujourd'hui avait lieu sur un circuit nouveau. Aucun des coureurs de peloton ne connaissait le parcours en entier. Le secteur semblait plat, mais savait néanmoins receler quelques bosses qui taquinaient les mollets. La ligne de départ était bien garnie en jambes: deux coureurs de l'équipe VW-Trek, trois autres de catégorie Senior et de nombreux juniors de fort calibre (parmi lesquels Mathias Letendre). En fait, selon l'exression de Robert, il y avait deux courses sur la ligne de départ: celle des seniors et l'autre.

Pour la première fois - on sut ultérieurement que c'était accidentel - le départ ne se fit pas dans la rue, mais dans la cour d'un commerce adjaçant. Ce fut une brillante idée que nous espérons voir reprise. Comme des bombes, Mathias Letendre partit devant tout le groupe, accompagné de Sylvain. La longueur étonnante du faux-plat eut raison de Sylvain, mais pas du coureur senior qu'il accompagnait. Avant que Sylvain ne redescendît dans le peloton, Patrick et Robert contenait les ardeurs de ceux qui voulaient réagir illico à la toute première attaque de la soirée. Quelques kilomètres plus loin, les nombreux trous et le slalom qu'ils imposaient aux coureurs entraînèrent un cycliste dans une chute. Derrière lui se trouvait Sylvain qui sut, grâce à son expérience, rester en selle et poursuivre la course. (Nous ne savons toujours pas qui était ce malheureux coureur qui chuta ni ne connaissons ses conditions de santé actuelles). Ce fut une belle surprise pour les Rocky-Mountain de savoir Sylvain encore dans la course. C'était sans compter sur sa déveine. Une autre chute se produisit devant lui. Encore une fois, il en fut ralenti. Cette seconde malchance lui fit perdre le peloton. La course était finie pour lui.

Pendant ce temps, le peloton s'était mis en chasse contre l'échappée. Quatre coureurs formaient un petit bastillon résistant à l'avant. Toujours gardé à distance acceptable, ce petit groupe profitait des forces de très bons coureurs, mais aussi de la souplesse du petit nombre. Derrière, le peloton devait encore travailler entre les trous de la chaussée et craindre d'autres chutes, d'autres crevaisons, d'autres accidents déjà trop nombreuses pour le jour. Ignorant cet avantage, les échapés surent néanmoins en profiter et, finalement, creuser l'écart et le maintenir jusqu'à la fin.

À l'intérieur du peloton, les Rocky surent tirer leur épingle du jeu. Une première fois, Patrick s'aventura devant avec un autre coureur. Les membres de l'équipe Rocky retenaient poliement le peloton pour protéger cette tentative. Le groupe des concurrents ne l'entendit pas ainsi et rattrapa la cavale qui dura quelques centaines de mètres. Une autre fois, ce fut Robert qui se trouva seul. C'est alors que les Rocky tentèrent encore de le protéger, retenant le grand groupe. Robert, augmentait subrebtiscement la vitesse, mais néanmoins de manière insuffisante pour s'isoler. Une autre fois, Jean-Marc, Patrick et François se trouvèrent seuls devant. Dès le constat fait de leur unité et de la distance qui se creusait avec le peloton, ils se mirent à travailler en équipe, faisant la roue et accélérant un peu. Le peloton avait perdu trop de joueurs devant, derrière et dans les accidents. Il n'acceptait plus que trois membres d'une même équipe le taquinent devant. Cette autre tentative fut anéantie lorsque la pente fit monter rapidement la vitesse du peloton.

À partir du deuxième tour, on pouvait toujours voir un membre de l'équipe Rocky-Moutain devant le peloton, parmi le meneurs et ceux qui imposent le rythme. La cadence fut soutenue, les ralentissements tentés par ceux qui voulaient protéger des attaques étaient annulés. Au deux derniers virages, ce furent Jean-Marc et Patrick qui déterminèrent la ligne de la courbe, étant au premier rang. L'approche du sprint se fit en douceur, mais les Rocky étaient placés au centre du peloton qui comptait alors trois, voire quatre, cyclistes de large. Néanmoins, ils surent profiter d'une ouverture pour se glisser en tête et se positionner avantageusement au fil d'arrivée.



Synthèse de résultats de l'équipe:

Temps Vit. moy. Classement
Robert Morin 1h23:05 39,0 km/h 10e au gén.
1er Maître B
Bernard Larivière 1h23:05 39,0 km/h 11e au gén.
2e Maître B
Patrick Allaire 1h23:05 39,0 km/h 13e au gén.
3e Maître A
Jean-Marc Dulac 1h23:05 39,0 km/h 15e au gén.
4e Maître A
François Veilleux 1h23:05 39,0 km/h 16e au gén.
5e Maître A
Sylvain Lagrange Distance non terminée

Patrick Allaire, ptre


Merci à tous nos commanditaires:
  • Rocky Mountain - Procycle
  • Victor Innovatex
  • Novalux
  • Cardio Gym
  • Matiss
  • Restaurant Tim Hortons de St-Georges
  • Étienne Parent, avocat
  • Huiles M.R.G. Drouin
  • Nettoyeur Chatel
  • Pneus Robert Bernard
  • Garage Robert Morin


Photos de la course

Avant le depart, credit photo: Dany Fecteau.
Avant le depart
(Photo: Dany Fecteau.)

Depart, credit photo: Dany Fecteau.
Depart
(Photo: Dany Fecteau.)

Sprint Robert Patrick Peloton, credit photo: Sylvain Lagrange.
Sprint Robert Patrick Peloton
(Photo: Sylvain Lagrange.)


Éclaireur/Progrès, 19 mai 2006, page 23

Agrandir le texte



Trajet de la course: 2 tours

Données climatiques de Québec





Accueil
9 mai   Autres courses   20 mai
Portrait d'équipe