Équipe Rocky-Mountain/Procycle

Rapport de course




4 juin : Une route éprouvante mais gratifiante
Étape 3 du Grand-Prix de Charlevoix
Route (provincial), 115 km
Ville de départ: Baie St-Paul (Rte)

Voici la liste des cyclistes de l'équipe qui étaient présents à cette course:
Robert Morin : Travailleur chez Procycle, 4e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)
Bernard Larivière : Travailleur chez Matiss, 2e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)


Les premiers kilomètres de la course étaient déjà une épreuve en eux-mêmes: 7 km de montée à 10% de dénivellation. Ils furent le lieu d'un accrochage qui fit tomber Bernard et d'un investissement physique très grand pour Robert. La côte divisa le grand groupe en deux petits. Bernard put se relever et poursuivre la course, mais y perdit le premier peloton et se mêla au second groupe. De son côté, Robert réussit à rester accrocher au groupe de tête jusqu'au sommet de la côte, mais dut réviser ses ambitions à ce moment. La fatigue le poussa au questionnement quant à la poursuite de l'épreuve. Ayant refait ses forces par un bref repos, Robert put rattraper quelques coureurs qui avaient eux aussi perdu contact avec le peloton de tête. Avec eux, il se joignit au groupe dans lequel se trouvait déjà Bernard. Encouragés par le retour des forces et par la collaboration des coureurs constituant ce groupe de chasseurs, la jonction avec le peloton de tête put être réalisée lors du premier passage dans la côte de St-Irénée. De nouveau, le peleton se scinda en deux: Robert se trouvait dans les meneurs, Bernard dans le second peloton.

Les côtes se suivaient et exigent: les Éboulements, St-Irénée, St-Hilarion. Le deuixième passage aux Éboulements demanda beaucoup d'efforts. La pénible montée de St-Irénée hypothéqua de nouveau les jambes de tous les coureurs. Les descentes à haute vitesse ne donnaient pas de quoi se reposer aux compétiteurs. Au contraire, l'arrêt du mouvement rotatif faisait apparaître des douleurs. La réputation de Charlevoix s'infiltre dans les fibres musculaires des jambes et dans le coeur de chacun. À une dizaine de kilomètres de la fin, Robert perdit contact avec les premiers et termina la course en solitaire. Bernard passa le fil d'arrivée quelques minutes plus tard. Tous deux sont satisfaits de leur présence à Baie St-Paul, y trouvant une nouvelle référence pour évaluer les côtes des circuits cyclistes.



Synthèse de résultats de l'équipe:

Temps Vit. moy. Classement
Robert Morin 1h01:15 38,7 km/h 10e Maître B
15e au cumulatif
Bernard Larivière 1h06:25 35,7 km/h 26e Maître B
26e au cumulatif

Lisez aussi, le rapport de la course contre la montre, tenue la veille (en matinée).
Lisez aussi, le rapport du critérium, tenu la veille (en après-midi).

Patrick Allaire, ptre


Merci à tous nos commanditaires:
  • Rocky Mountain - Procycle
  • Victor Innovatex
  • Novalux
  • Cardio Gym
  • Matiss
  • Restaurant Tim Hortons de St-Georges
  • Étienne Parent, avocat
  • Huiles M.R.G. Drouin
  • Nettoyeur Chatel
  • Pneus Robert Bernard
  • Garage Robert Morin


Photos de la course

Robert en montee, credit photo: wwwACVQca.
Robert en montee
(Photo: wwwACVQca.)


Éclaireur/Progrès, 9 juin 2006, page 46

Agrandir le texte



Trajet de la course: aller sur la 362, 2 tours, puis retour par la 362
Données climatiques locales

Données climatiques de Québec





Accueil
30 mai   -   3 juin   -   3 juin   Autres courses   6 juin
Portrait d'équipe