Équipe Rocky-Mountain/Procycle

Rapport de course




30 juin : Rapides, ces canadiens!
Championnat canadien sur route 2006
Route (national), 103 km
Ville de départ: Québec (route)

Voici la liste des cyclistes de l'équipe qui étaient présents à cette course:
Robert Morin : Travailleur chez Procycle, 4e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)
Bernard Larivière : Travailleur chez Matiss, 2e année de compétition; catégorie : Maîtres B (40 à 49 ans)
Patrick Allaire : Prêtre pour la paroisse de L`Assomption; 2e année de compétition, catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)
Sylvain Lagrange : Travailleur chez Manac, 10e année de compétition; catégorie : Maîtres A (30 à 39 ans)


Le championnat canadien se poursuit. Des papillons dans l'estomac, les Rocky sont arrivés tôt sur le site de la course ... trop tôt. Une heure et demie de retard est le délai qu'a pris l'organisation dès la première vague. Une heure et demie plus tard que prévu sera le départ des Beaucerons et des autres de leurs catégories. Nombreux sont les participants, le calibre est élevé, la course sera relevée.

Au départ, les maîtres A étaient suivis des Juniors, puis des maîtres B. Patrick et Sylvain prirent une bonne place dans le groupe initial. L'expérience des courbes serrées et nombreuses face au parlement en mirent plusieurs sur leurs gardes. Les premiers kilomètres passèrent rapidement, mais sans trop de difficulté. Les espaces réservés aux cyclistes étaient plutôt étroits, aussi valait-il mieux de suivre le conseil d'un ami coureur et se tenir dans les premiers rangs. Sylvain y arriva d'abord mieux que Patrick. Ils purent être ensemble quelques instants à l'entrée de Sillery. La descente de la côte de l'église, annoncée périlleuse, était effectivement difficile à négocier sécuritairement. Aucune chute ne fut à déplorer à cet endroit. La première montée de la côte Gilmour coûta à Sylvain de perdre le contact avec la cohorte de tête. Patrick, lui, sut rester à un endroit intéressant. Sylvain se ligua à d'autres coureurs pour former le second peloton. Entre temps, une échapée se forma: deux coureurs. Quelques-uns s'élancèrent pour faire la jonction. Peine perdue. Lors de la quatrième ascension de la côte Gilmour, Patrick qui l'avait abordée en tête se fit doubler et perdit son avantage. Il se trouva avec une neuvaine qui poursuivit le peloton, lequel tentait de rattraper les échapés. Sylvain s'était arrêté entre temps, abandonnant la course. Patrick poursuivit la chasse au peloton avec son petit groupe de neuf. Au pied de la côte de l'église, la jonction était accessible. C'est alors que Patrick fut victime d'une crevaison. Il dut attendre très longtemps avant d'avoir de l'aide. En effet les pelotons Junior et maître B passèrent avant qu'on ne lui amène une roue. Patrick poursuivit donc la course en solitaire, son petit groupe de chasse - il le sut par la suite - se désintégra à cause de l'indiscipline des cyclistes. Il rattrapa bien quelques coureurs "décrochés", mais aucun ne put suivre sa cadence. Il reçut souvent la réponse "je suis crevé" de celui ou ceux qu'il invitait à se joindre à lui pour compléter l'épreuve.

Le départ des maîtres B s'est fait sans histoire. La course partit rapidement, mais de façon disciplinée. Pour Robert, les jambes n'étaient pas au rendez-vous. Bernard, pour sa part, était en forme. Le groupe était fort et ça roulait vite. Bernard eut peine à rester accroché au groupe de tête lors de la montée de la côte Gilmour. Robert le fit avec difficulté. Après deux tours, Robert prit congé de la course et se fit comis de ravitaillement pour les autres Rocky. Bernard, qui s'était joint à un second peloton perdit contact avec les compétiteurs de ce groupe. Après trois tours en peloton, Bernard a perdu contact avec le groupe de tête. Il se croyait seul et continua ainsi durant près d'un tour (12 km). C'est alors que le second peloton le pris parmi ses membres et qu'il put continuer la course avec ce groupe. Deux tours complets ont donc été pédalés ainsi. Au sprint, Bernard prit la part qui lui revenait et put ainsi obtenir la 45e position au classement des maîtres B.

La journée fut difficile pour les Rocky. Ce reste une belle expérience que de rouler au centre-ville de Québec, les rues exclusivement réservées aux cyclistes! Le bilan est un peu triste: deux abandons, une crevaison et un décrochage. Seul Patrick semble assez audacieux pour se lancer dans l'aventure du critérium de dimanche.



Synthèse de résultats de l'équipe:

Temps Vit. moy. Classement
Bernard Larivière 2h08:01 37,3 km/h 45e maîtres B
Patrick Allaire 2h59:47 34,4 km/h 64e maîtres B
Sylvain Lagrange abandon ----- km/h -----
Robert Morin abandon ----- km/h -----

Patrick Allaire, ptre


Merci à tous nos commanditaires:
  • Rocky Mountain - Procycle
  • Victor Innovatex
  • Novalux
  • Cardio Gym
  • Matiss
  • Restaurant Tim Hortons de St-Georges
  • Étienne Parent, avocat
  • Huiles M.R.G. Drouin
  • Nettoyeur Chatel
  • Pneus Robert Bernard
  • Garage Robert Morin


Photos de la course

Sylvain Robert Patrick Bernard, credit photo: Suzanne Vallieres.
Sylvain Robert Patrick Bernard
(Photo: Suzanne Vallieres.)


Éclaireur/Progrès, 7 juillet 2006, page 42

Agrandir le texte



Trajet de la course:
                Maîtres A:9 tours
                Maîtres B: 7 tours


Données climatiques de Québec





Accueil
29 juin   Autres courses   2 juillet
Portrait d'équipe