L`ťquipe Rocly-Mountain/Procycle 2011

Rapport de course




Date de la course: 20 août 2011
Type de course: Contre-la-montre par ťquipe
Niveau: Provincial
Distance parcourue: 50.0 km
Ville de départ: St-Basile

PatrickJean-MarcMaryMichel

Encore de la chaleur

et de belles courses


Les membres de l`√©quipe Rocky-Mountain/Procycle √©taient divis√©s en deux √©quipe pour le contre-la-montre annuel par √©quipe, d`une part Mary, Jean-Marc et Patrick chez les Ma√ģtres A, d`autre part Michel chez les Senior 1-2 au sein de l`√©quipe Rocky-Mountain/Desjardins.

Chez les ma√ģtres A, l`√©quipe √©tait f√©brile au d√©part: Mary nerveuse de se trouver dans une course masculine, Patrick doutant de ses capacit√©s alors qu`il n`a encore que 850 km dans sa saison 2011 et Jean-Marc sentant le devoir de la responsabilit√© de la performance et la stabilit√© sur ses √©paules. En √©chauffement, les trois Rocky avaient convenu de leur gestion de la course, de leurs positions relatives et de la dur√©e des relais respectifs. Ainsi, Jean-Marc devait-il rester devant un bon moment, question de s`√©chauffer et d`engourdir son mal de dos, Mary le suivrait, suivis de Patrick. Les relais devaient se faire dans cet ordre jusqu`√† fatigue d`un des cyclistes qui - dans ce cas - passerait derri√®re les deux autres sans √™tre rest√© devant.

Il n`y a pas de teneur au d√©part. Chaque cycliste s`occupe de soi-m√™me, un pied au sol, l`autre sur une p√©dale; 3 minutes; 2 minutes; 30 secondes; 15 secondes; 5, 4, 3, 2, 1: Partez! Jean-Marc s`√©lance, Patrick, Mary. Mary prend sa position entre les deux hommes et hop ... c`est parti. La vitesse grimpe, Jean-Marc a une bonne jambe. Mary suit. Elle dira par la suite avoir trouv√© le d√©part un peu rapide. Arrivera alors le premier faux-plat et les in√©galit√©s entre les membres de l`√©quipe commencent √† se manifester. Jean-Marc passe derri√®re et Mary aussit√īt. Patrick assume son kilom√®tre puis passe derri√®re. La premier virage force un ralentissement.

La relance, après le virage, s`avère pénible pour Mary. Ses co-équipiers l`attendent, puis tous repartent ensemble. Jean-Marc, Patrick, puis Jean-Marc de nouveau prennent le relai. Oups ... Mary n`est plus là! Regard derrière, consultation; elle n`est pas en vue; elle avait déjà dit de ne pas l`attendre si cela se produisait. Les deux hommes devront finir ensemble, quoi qu`il arrive.

Encore une fois, la chaleur affecte Patrick qui, d√®s la fin du premier tour commence √† ressentir des signes d`appel √† l`hydratation. D√©j√† sa vitesse commence √† diminuer et Jean-Marc doit s`ajuster. Au retour, vent de face, Patrick change de gourde et prend de courts relais. Jean-Marc dira ensuite que ces relais √©taient trop courts pour lui permettre de r√©cup√©rer compl√®ment. Vaillant, Jean-Marc prend son tour et donne ce qu`il a, dosant ad√©quatement pour permettre √† Patrick de suivre. La petite c√īte pr√©c√©dant le fil d`arriv√©e fut difficile pour Patrick qui ressentaient quelque petites crampes.

Le troisi√®me tour commen√ßa avec une pointe d`h√©sitation: plusieurs autos sont au coin, des cyclistes d`autres cat√©gories sont autour aussi. Ils sont vus, ont leur donne priorit√©: Jean-Marc reprend son rythme et Patrick s`accroche. Le troisi√®me faux-plat fit mal aux deux hommes. Jean-Marc assumera tout le troisi√®me tour en t√™te. Plus encore, Patrick tire de l`arri√®re √† quelques occasions. Jean-Marc doit l`attendre. Un trou au bord de la route: "Bang!", deux crampes aux mollets. "A√Įe!" Pas de crevaison ... on repart. Jean-Marc devant, Jean-Marc toujours devant. La derni√®re petite mont√©e se fait mieux que la deuxi√®me, les crampes nombreuses durant le troisi√®me tour chez Patrick sont oubli√©es pour l`arriv√©e. On pousse un effort final pour obtenir un assez bon temps. Mary aura compl√©t√© le premier et le deuxi√®me tours seule. F√©licitations √† Jean-Marc qui rivalise seul contre les √©quipes.

-----------------------------

Du c√īt√© de Michel, le d√©part fut l`un des derniers donn√©s dans la journ√©e. Pour la journ√©e, Michel a joint une √©quipe compos√©e de trois seniors √©lites 1-2 √Ęg√©s de 18-20 ans. Le d√©fi √©tait de taille pour Michel qui est class√© Maitre cat√©gorie A. Si on l’a sollicit√©, c’est qu’on a cru dans ses capacit√©s. Un v√©lo CLM de marque Rocky-Montain lui a √©t√© pr√™t√©. Apr√®s un positionnement complet, Michel roula une heure et demie durant, question de se familiariser √† cette nouvelle monture. Cette premi√®re exp√©rience √† vie avec ce type de v√©lo sp√©cifique au contre-la-montre permit de faire r√©aliser √† Michel que les groupes musculaires sont sollicit√©s tout autrement que sur un v√©lo de route conventionnel. De m√™me, le changement de vitesse n’est pas situ√© au m√™me endroit et le guidon est beaucoup plus pr√®s des genoux. Apr√®s r√©flexion et malgr√© un a√©rodynamisme beaucoup moindre, Michel choisit son v√©lo de route qu’il ma√ģtrise parfaitement et que son corps conna√ģt, car c’est avant tout une √©preuve o√Ļ il faut foncer √† la limite de ses capacit√©s .

Le d√©part est lanc√© et les gars roulent √† vive allure, vent de dos. Apr√®s seulement 9 km, on d√©passe une √©quipe form√©e de deux rescap√©s. Quelques kilom√®tres plus loin, l`√©quipe de Michel double de nouveau une autre √©quipe. C’√©tait s√Ľrement des ma√ģtres qui compl√©taient leur dernier tour. Vent de dos, la vitesse de 61.5 km/h fut franchie. Dans la section o√Ļ le vent √©tait d√©favorable, l’√©quipe garda une cadence de 39 √† 42 km/h. Dire que le midi, le vent √©tait beaucoup moindre! √áa fait partie des impond√©rables d’une course .

Pas le temps de se nourrir et les gorg√©s d’eau sont essentielles. Apr√®s 30 coups de p√©dales devant le relais est pass√© au suivant. Le premier tour, √ßa va, mais √ßa va vite! Que dire des suivants ? Le deuxi√®me rentre dans les jambes et la troisi√®me boucle encore plus. Sans oublier le c¬Ĺur qui bat √† tout rompre. Michel a maintenu une fr√©quence cardiaque moyenne de 175 battements minute pour cette √©preuve. Ce n`est pas la moyenne cardiaque qui correspond habituellement aux v√©lo et ses roues de route de tous les jours qui partag√®rent cette heure intense d`ao√Ľt.

La descente du v√©lo est p√©nible. Ce ne sont pas les cuisses ou les mollettes qui sont si douloureux, mais les grands fessiers. Michel peine √† s’assoir. Dur labeur, mais la fatigue est r√©compens√©e. L’√©quipe qui n’avait jamais fait un CLM ensemble monte sur le podium pour recevoir leur m√©daille de bronze de ce Championnat du Qu√©bec.

Patrick Allaire



Synthèse des résultats de l'équipe:

Temps Vit. moy. Classement
Patrick 01h 16min. 10sec 39.4 km/h 10e Ma√ģtre A
Jean-Marc 01h 16min. 10sec 39.4 km/h 10e Ma√ģtre A
Mary 01h 16min. 10sec 36.5 km/h 10e Ma√ģtre A
Michel 01h 06min. 39sec 45.0 km/h 3e Senoir 1-2



L`ťquipe Rocly-Mountain/Procycle <?php echo $Saison; ?>

Merci à tous nos commanditaires:
  • Rocky-Mountain/Procycle
  • Restaurant Tim Hortons (Saint-Georges)
  • Nettoyeur Chatel
  • L`…claireur
  • Les pneus Kenda
  • Dr Andrť Rodrigue
  • Matiss


Photos de la course

 Est ce bien Michel, credit photo: Antoine Becotte.
Est ce bien Michel
(Photo: Antoine Becotte.)

 EstCeMichel, credit photo: Antoine Becotte.
EstCeMichel
(Photo: Antoine Becotte.)

 Michel pes arrivee, credit photo: Antoine Becotte.
Michel pes arrivee
(Photo: Antoine Becotte.)

 Michel sale mais heureux, credit photo: Antoine Becotte.
Michel sale mais heureux
(Photo: Antoine Becotte.)

 UneBelleLigneRocky, credit photo: Antoine Becotte.
UneBelleLigneRocky
(Photo: Antoine Becotte.)

Aucune coupure.
Trajet de la course: 3 tours

StBasile


Données climatiques de locales



Abonnez-vous à notre liste d'envoi pour recevoir les rapports de course dans votre courriel.




Accueil
  2011-08-14  Autres courses  2011-08-28  
Portrait d`équipe

L`ťquipe Rocly-Mountain/Procycle 2011