L'équipe Rocky-Moutain/Procycle 2012

        Remercie ses commanditaires et supporters
Montmagny, 2012-07-03
Un départ canon sans répit
Une chute brise tout




36 tours

Informations techniques

Date : 03 Juillet 2012
Type de course : Critérium
Niveau : Régional
Distance parcourue : 40.0 km
Ville de départ : Montmagny
Nombre de tour(s) : 36
Étaient présents:

Patrick

Patrick



Ce rapport
Mis à jour : 4 Juillet 2012
Auteur initial : Patrick Allaire
15 photos associées à ce rapport.
Nathalie Allaire.
( Patrick file indienne )

Nathalie Allaire.
( Patrick en queue de peloton )

Nathalie Allaire.
( Patrick bien positionne )

Nathalie Allaire.
( Patrick )

Nathalie Allaire.
( Patrick premiers coups de pedale )

Paul Sacca.
( Patrick en trio )

Nathalie Allaire.
( Patrick au depart )

Paul Sacca.
( Patrick en groupe )

Nathalie Allaire.
( Patrick virage en petit groupe )

Nathalie Allaire.
( Patrick petit groupe )

703 Patrick en echauffement Sacca.
( Patrick en echauffement Sacca )

Nathalie Allaire.
( Patrick en virage )

Paul Sacca.
( Patrick en peloton )

Paul Sacca.
( Patrick )

Paul Sacca.
( Patrick en preparation )


Courses antérieures
Bernières (Route)
Saint-Augustin (Critérium)

Courses ultérieures
Lac St-Joseph (Contre-la-montre individuel)
Bernières (Route)

Sur le circuit rapide de Montmagny, le critérium, les coureurs et l`ambiance étaient au rendez-vous. Une foule passablement nombreuse était installée tout au long du parcours, les uns sur leur galerie, les autres à la terrasse du resto du coin. Les amis, les parents des compétiteurs se sont plutôt installés près de la ligne de départ/arrivée, là où était aussi un animateur maison qui mettait de l`ambiance et faisait jouer de la musique. Le critérium est un beau spectacle qui occupe honorablement le centre-ville de Montmagny, le temps d`une belle soirée d`été.

Dans cette ambiance, le départ fut donné à la soixantaine de compétiteurs aguerris. L`étroit passage de la rue qui se sépare en deux ruelles a été négocié prudemment, mais rapidement. Il n`était pas question, ce soir, de laisser une chance aux autres, chacun voulait faire honneur à son équipe et son nom.

Une dizaine de tour, à raison de 0,9 kilomètre chacun parcourus en 1:20 environ, furent d`abord faits. Le rythme diminua peu, mais quand même assez pour permettre à certains éléments plus faibles de rester accrochés au peloton. Néanmoins, le grand groupe se divisa en deux parts approximativement égale dès ce temps. C`est là, après 13 minutes de compétitions que - déjà - une première échappée se forma. Les équipiers de fugitifs voulurent bloquer le peloton, mais Patrick ne l`entendait pas ainsi. Il prit la tête et força le groupe à réagir. Durant près d`un tour, il s`évertua de la sorte, personne ne venant à son aide. Lorsqu`il ralentit pour forcer la relève, le peloton passa à côté de lui à vive allure. Patrick se trouva rapidement en queue de groupe, position fort inconfortable qu`il dut assumer pendant trois tours. L`échappée fut rattrapée, le manège fonctionna.

Après 30 minutes de compétition, une autre échappée se forma. Les deux cyclistes se permirent jusqu`à plus de 15 secondes d`avance sur la grand groupe. Ce dernier réagit et - tour après tour - grugea le retard qui passa alors à 15, 12, 10 puis 5 et zéro secondes. Le temps filait. Chacun savait que la compétition se terminerait au bout de 55 minutes et trois tours. Il restait donc environ 10 minutes.

Une autre tentative d`échappée se fomenta, une autre réaction vigoureuse l`empêcha de réussir. Les tours se négociaient maintenant en 1:12. Le rythme ne cessa jamais d`augmenter. Les ambitions s`échauffaient toujours autant. Le groupe diminuait de taille, cependant. Ils n`était plus que 25 lorsque le virage Nº2 saisit son lot de cyclistes. Une chute en tête de peloton fit des ravages. Ils devaient bien être quatre ou cinq au sol lorsque Patrick tenta de les contourner et de reprendre la course. C`est alors que son voisin de gauche tenta la même man½uvre, mais quelque peu gauchement. L`autre cycliste s`accrocha le maillot dans le guidon de Patrick et entraîna le seul Rocky de la compétition au sol avec les autres blessés. Debout rapidement, Patrick tenta de repartir aussitôt, mais sa chaîne était déraillée, sa roue avant dévissée. Le peloton ne prit pas le temps d`attendre et s`en alla, diminué de 8 compétiteurs. Deux éraflures et la frustration de ne pas finir la course furent les seules conséquences que Patrick dût assumer pour sa chute.

Jusque là, la vitesse moyenne oscillait autour des 44 km/h avec des pointes de près de 54 km/h souvent atteintes. La compétition se termina au bout des 3 tours additionnels aux 55 minutes de base, Patrick étant passé du côté des spectateurs.

Merci à nos commanditaires : Rocky-Mountain/Procycle, Restaurant Tim Hortons (Saint-Georges), Nettoyeur Chatel, Dr André Rodrigue, Matiss,



Résultats
Cycliste Temps Vit. moy. Rang
Patrick 00:00:00 0.0 km/h Chute

Voyez aussi les saisons 2005  2006  2007  2008  2009  2010  2011  2013